Évolution historique du blender à travers le monde

Envie de faire plus ample connaissance  avec votre précieux blender ? Rien de mieux que de connaître toutes les petites histoires de son passé. Pour ce faire, nous vous proposons de voyager avec votre blender qui vous racontera les principales étapes de sa vie à travers le monde. Bon voyage !

Au nord du continent américain

Histoire du blenderC’est le polonais Stephen J. Poplawski, propriétaire de la Stevens Electric Company, qui a commencé à concevoir les premiers blenders électriques en 1919. Et c’est en 1922, qu’il déposa les brevets du dit appareil. L’utilisation première de ce dernier était tout particulièrement destinée à la fabrication de milk-shakes par la compagnie Horlick.

Durant les années 1930, L. Hamilton, Chester Beach et Fred Osius obtiennent l’autorisation de commercialiser le blender tel que breveté par J. Poplawski. Soucieux de produire un appareil de meilleure qualité, Fred Osius décide d’améliorer le blender existant. C’est ainsi que le « Miracle Mixer » fait son apparition sur le marché dès 1933. Le financement et la promotion de ce blender ont été assurés par le non moins connu Fred Waring. Malgré les améliorations réalisées le «  Miracle Mixer » rencontre toutefois  quelques problèmes d’ordre technique. Fred Waring décide alors de repenser et redesigner le blender et lança en 1937 le « Waring Blendor ». Cet appareil est également bien connu pour avoir popularisé les fameux smoothies dans les années 40.

En 1937, W.G. Barnard, fondateur de la marque Vitamix, a  introduit un appareil appelé « The Blender. » A la différence du blender commercialisé par Waring,il est beaucoup plus puissant. Et le bocal en verre Pyrex, tel qu’utilisait précédemment par Waring, est remplacé par un récipient en acier inoxydable.

En 1946, John Oster a acheté Stevens Electric Co. et a conçu son propre blender commercialisé sous la marque Osterizer. En 1960, Oster a été acheté par Sunbeam Products  qui a mis sur le marché différents types de blenders.

Au sud du Continent américain

Au Brésil, Waldemar Clemente, propriétaire de l’entreprise Walitaappareils électriques, a conçu en 1944 le « Walita Neutron Blender, » basé sur le modèle du Turmix Standmixer. Peu de temps après, Walita fait l’acquisition des brevets Turmix. En utilisant la même stratégie de marketing que Turmix en Europe, Walita a vendu plus d’un million de blenders. Solidement positionnée sur le marché de la vente des appareils de cuisine, la société Walita est alors sollicitée pour assurer le développement de blenders pour le compte de Siemens, Turmix, Philips et bien d’autres enseignes. Dans les années 1960, Walita est approchée par Royal Philips Co. qui finit par faire l’acquisition de ladite société en 1971. Ce faisant Royal Philips Co. devient le référent en matière d’appareils de cuisine et plus particulièrement le spécialiste des blenders. Ces derniers sont vendus sous la marque Philips en dehors du Brésil.

Au cœur du continent européen

S’inspirant du concept du « Waring Blendor » le suisse Traugott Oertli développa et commercialisa en 1943 le blender Turmix Standmixer. Il a également développé un autre appareil : la centrifugeuse. La marque Turmix a activement promu les avantages nutritionnels des jus de fruits et légumes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *